Le mémorial aux victimes de la répression балкарского peuple à Naltchik, capitale de la république de Kabardino-Balkarie, dans un environnement de rassemblement de la mémoire, transmet l’agence «Interfax».

Réunis au mémorial de l’acier le public littéraire de la composition musicale consacrée à cette date. La mémoire des morts a observé une minute de silence et musulmane de prière. Les représentants des pouvoirs législatif et exécutif, les organisations sociales de la république ont déposé des fleurs.

«Le 8 mars assombries pour les habitants de la république de Kabardino-Balkarie tragiques épreuves. 73 ans балкарский peuple d’origine criminelle actions du régime a subi une violente expulsion. Les habitants de la république partagent l’amertume de la perte, on honore la mémoire de toutes les victimes de la répression politique», — dit dans la manipulation du chapitre de la république de Kabardino-Balkarie Yuri Кокова publié sur son site officiel.

En circulation a noté que les difficultés et les tribulations de treize ans d’exil n’avait pas rompu балкарский peuple: «Il n’est pas seulement tout a survécu et a survécu, mais, tout en conservant son potentiel spirituel, créateur de l’attitude, de retour sur sa terre natale, participe activement à la construction d’une nouvelle vie».

«Depuis de nombreux siècles, nos peuples vivent dans l’amitié et l’harmonie, partagent la joie et la tristesse, les succès et les échecs. Sûr, en étroite l’unité, nous surmonterons toutes les difficultés, pourrons atteindre les objectifs fixés dans le bien-être et la prospérité de la république de Kabardino-Balkarie et de notre Patrie», écrit le chef de la république.

Балкарский le peuple a été violemment expulsé vers l’Asie centrale et le Kazakhstan, le 8 mars 1944. Selon l’archivage des données, les soldats des troupes du NKVD envoyé à l’Est de 14 échelons avec 37 713 балкарцами, dont 52% étaient des enfants et 30% des femmes. En 1948 les pertes parmi les déportés ont représenté 27,8%.

Le 28 mars 1957, a été signé par le décret du Présidium du soviet Suprême de l’URSS sur la restauration de la république de Kabardino-Balkarie ASSR, et балкарский peuple après 13 ans de liens a obtenu le droit de retourner sur sa terre natale.

Le 8 mars 1994, le jour du 50e anniversaire de la déportation балкарцев le premier président russe Boris Eltsine au nom de l’état a présenté ses excuses балкарскому au peuple pour faire à son égard une injustice historique. Alors même sorti un décret du président de la fédération de RUSSIE sur les mesures de réadaptation балкарского du peuple et du soutien de sa renaissance et de développement.



À Naltchik, a eu lieu un rassemblement à la mémoire des victimes de la déportation балкарского du peuple 08.03.2017