Menées par les états-UNIS d’essais d’ interception de missiles balistiques intercontinentaux à la corée du nord après la pause appelé le bluff et militaire de la provocation. Ce sujet a déclaré le représentant stratégiques des troupes de l’armée populaire Coréenne dans l’interview officielle de l’agence KCNA.

«Le trente mai, sur la base de Vandenberg en Californie, les impérialistes américains ont procédé à un essai, имитировавшее interception des missiles balistiques intercontinentaux de la part de notre république. Ces actions sont dangereux militaire de la provocation», rapporte RIA «novosti». La corée du nord militaire a expliqué: à son avis, ces essais montrent que la «préparation à la guerre nucléaire, de la part des états-UNIS a atteint la dernière étape.»

D’ailleurs, dans ce même message annoncés succès américains d’essai militaire appelle le bluff: «Maintenant, les états-UNIS bluffant, en déclarant au sujet du succès dans les essais sur l’interception de la BID, mais nous estimons qu’il est тщеславной la véhémence des états-UNIS, qui se trouvent dans une situation désespérée. Les états-UNIS ne doivent pas penser qu’ils peuvent résister à une averse d’une attaque nucléaire de nos forces stratégiques et à sauver des vies.

États-UNIS ont mené mardi des essais réussis de l’intercepteur, сбившего simulateur de missiles balistiques intercontinentaux — partie essentielle de système de défense, interception de missiles sur маршевом site de vol (Ground-based Midcourse Defense, GMD). Le missile-cible est sorti de la zone des îles Marshall, a été renversé au-dessus de l’océan pacifique.

Les services de défense antimissile des états-UNIS GMD mis en service en 2005. Il est conçu pour intercepter les missiles balistiques intercontinentaux et de leurs unités de combat dans l’espace hors de l’atmosphère de la Terre. À l’heure actuelle pour la protection de la zone continentale des états-UNIS déployés 30 intercepteurs en Alaska et en Californie, à la fin de l’année, leur nombre devrait augmenter de moitié.

Les etats-UNIS procédé à des essais de missiles de l’interception de la BID au lendemain de la troisième de ces trois dernières semaines, le démarrage d’un missile balistique de la RPDC.



Corée du nord a appelé le bluff et la provocation à l’épreuve le système d’interception de missiles des états-UNIS 06.06.2017