La police de la région de Moscou ont provoqu une affaire pénale à l’égard d’un jeune fonctionnaire de la magistrature, suspectée dans мздоимстве. Злоумышленница уличена dans l’obtention de près de deux millions de roubles, qui lui a remis un homme d’affaires de l’inaction.

«A révélé que 22 ans злоумышленница, en tant que приставом exécutif, a reçu par l’intermédiaire de revendeurs en espèces d’un montant d’un million de 850 millions de roubles à titre de pots-de-vin du directeur général de l’une des entreprises situées sur le territoire de la région de Moscou», informe le site officiel du ministère de l’intérieur.

Selon les enquêteurs, en mai 2016 auprès de l’huissier de justice-de l’artiste à l’origine l’intention d’obtenir des pots de vin d’un débiteur de l’omission de le production et la non-divulgation d’information à propos de la vente de ses deux voitures placées en nantissement à la banque».

Le transfert des pots de vin a eu lieu le 21 juin 2016. Ce jour-là, deux hommes, des intervenants dans le rôle d’intermédiaires, ont reçu du débiteur pour l’huissier de justice d’un million de 850 millions de roubles. Parmi eux, un million de 745 millions de roubles ont été délivrés factice billets. Après le transfert des pots de vin, les suspects ont été arrêtés, rapporte le site officiel de l’office national de statistique CCI de la fédération de RUSSIE, la région de Moscou.

Le fait d’obtenir des pots de vin à un collaborateur du département régional de la ФССП a été identifié par les travailleurs de la gestion de la sécurité économique et de lutte contre la corruption GU MVD de la région de Moscou et la police de la MU du ministère russe de Kolomna».

(18+)

D’enquête de la division de la ville de Kolomna l’office national de statistique CCI de la fédération de RUSSIE dans la région de Moscou à l’égard de la suspicion et de ses intermédiaires (hommes 33 et 42 ans) dans des affaires criminelles de cuillères 6 cuillères 290 («Recevoir des pots de vin à un fonctionnaire, commis à grande échelle») et c. 4 c. 291.1 («la Médiation de la corruption commis à grande échelle») du code PÉNAL de la fédération de RUSSIE. Ces dispositions prévoient des peines d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à 15 et 12 ans respectivement.

Jusqu’à présent, les enquêteurs procédé à une série de perquisitions et des interrogatoires. Sur la motion de l’enquête par le tribunal à l’égard de l’huissier de justice et de l’un des intermédiaires d’une mesure préventive sous la forme d’assignation à résidence, en ce qui concerne le deuxième médiateur de l’arrestation.




Dans la Banlieue de moscou, 22 ans, employée d’une ФССП retardée pour un pot de vin de 1,85 millions de roubles, reçu «l’inaction» (VIDÉO) 30.06.2016