Le 26 août, Chelyabinsk oblast cour a rendu un verdict dans une affaire pénale intentée à l’égard d’un résident Еманжелинска Sergei Читайкина. Il est reconnu coupable de viol de son familier. Plus tard Читайкин, en essayant de forcer la plaignante ramasser, et la déclaration de la police, a attaqué avec une fourche sur elle et les deux témoins, qui ont reçu une blessure mortelle.

Selon la décision de la cour Sergey Читайкин seront condamnés à une vie d’emprisonnement dans une colonie pénitentiaire à régime spécial, rapporte le site officiel régional du ministère public.

Auparavant, Читайкин a déjà été jugé à plusieurs reprises, notamment pour le meurtre et le fait d’infliger de sérieux dommages à la santé. 3 février 2015, il s’est libéré de la colonie conditionnelle, et au bout de quelques mois, a commis de nouveaux crimes.

23 juin 2015 dans la nuit Читайкин du viol de sa connaissance. La femme a immédiatement demandé à la police.

Le lendemain, le récidiviste est venu dans la maison des copains de la plaignante, où elle se cachait, et lui a demandé de ramasser la déclaration de la police. Ayant entendu le refus, le violeur s’est donc armé d’une fourche et a leur coup. Cependant, la femme a réussi à échapper, grâce à quoi a reçu seulement la blessure de l’épaule gauche.

Tentative de coup de fourche dans le but de tuer la victime ont été empêchés par les propriétaires de la maison. Alors Читайкин attaqué sur, des maîtres: un homme, il a frappé une bouteille sur la tête, puis les fourches tué et une femme.

D’arracher le téléphone cellulaire de la victime, Читайкин mis le feu à la literie sur le canapé, afin de détruire les traces de crimes, et a quitté la maison.

Blessé une femme, qui, auparavant, a été violée Читайкиным, a réussi à s’échapper et signaler l’incident à la police. «Apparue incendie de la maison a été liquidée en temps opportun de nouveaux venus à l’appel des voisins pompier calcul», — a ajouté le ministère public.

Sergei Читайкина a été reconnu coupable de c. à 1 c. 132 (les»violences sexuelles»), c. 3 c. 30, c. 1 c. 105 («Tentative de meurtre»), le sp «et» c. 2 c. 105 («l’Assassinat de deux personnes»), c. 1 c. 161 («Vol»), c. 3 c. 30, c. 2 c. 167 («Tentative de destruction ou dégradation intentionnelle de biens par incendie»).

À Briansk, condamné à vie, l’homme, qui avec la fille a tué quatre personnes

Le 23 août, un autre condamnation à une peine maximale a été prononcée dans Брянском devant le tribunal régional. Là, sur le banc des accusés étaient de 27 ans, Cyrille Belov, 25 ans, Sergei Rodin et 18 ans, Diane Пурига (au moment de l’infraction elle était adolescente).

Encore un фигурантом a 25 ans, Andrey Baranov. Son procès tenu séparément.

Constaté que le soir du 7 avril 2015 Belov, en collaboration avec Родиным, se trouvant dans le garage de l’un des foyers de Tula, rue Бежицком région de Briansk, après la consommation de boissons alcoolisées battre 31 ans, compagnon potable. Puis l’homme a été jeté dans une fosse. Lorsque la victime a essayé de sortir, Belov, l’a frappé avec une hache sur la tête, et Rodin arros подававшего les signes de la vie de l’homme pour le gazole et mis le feu, rapporte le site officiel régional du ministère public.

«Provoquées par les brûlures thermiques осложнились une détresse respiratoire aiguë, de laquelle l’homme est décédé sur place. Les enquêteurs ont constaté que les accusés ont voulu causer à son adversaire une souffrance spécifique, pour quoi à l’avance préparé combustible liquide», — rapporté précédemment par le site officiel de régionale de la CCI de la fédération de RUSSIE.

Dans ce temps, dans une autre partie de la maison Пурига au cours d’une querelle avec 20 ans de familier a porté lui de multiples coups de couteau dans le cou et d’autres parties du corps. À ses méfaits ont rejoint вернувшие dans la maison Belov et Rodin, qui a également causé à la victime des coups de couteau.

Pour masquer les traces du crime, le tueur a demandé l’aide de Баранову et deux habitants de la maison. Six d’entre eux, ils ont chargé les corps des victimes dans le minibus, sur lequel Belov, de Moutons et de 40 ans, la maîtresse de l’habitation se sont rendus au quartier du cimetière dans le village de Nouvelles Дарковичи briansk partyzanskoe de la région. Là Belov encore au moins deux fois de plus frappé подававшую des signes de vie de jeune fille avec un couteau, après quoi les attaquants ont incendié le corps. Le lendemain, se brûlant les restes de personnes a découvert rèves.

Dans la nuit du 9 avril 2015 Rodin, Belov, Пурига et les Béliers ont décidé de se débarrasser de deux témoins indésirables, en croyant qu’ils peuvent проболтаться. «Rodin est entré dans la pièce au-dessus de couchage femme et a lui plusieurs coups de hache sur la tête. Ensuite, Belov frappai à la porte de la salle de ses 26 ans, beau-fils, qui est devenu des Moutons à porter des coups qui lui sont adressés Родиным une hache, et Belov, — couteau, — estiment les enquêteurs.

En ce moment Пурига regardait de l’environnement, de sorte qu’en cas de danger de prévenir complices.

Après le second le double meurtre, les accusés avaient été à la maison des appareils électroménagers et téléchargé dans qui appartient à la victime d’un minibus, sur lequel Rodin et les Béliers ont quitté le lieu de l’incident. Le coût total enlevé dépassé 569 millions de roubles. Pendant ce temps Belov et Пурига, en masquant les traces du crime, mis le feu à la maison les meubles. La valeur de la perte en résultat de l’incendie de la propriété s’élève à près de deux millions de roubles. Après l’extinction de l’incendie dans la maison ont été trouvés les corps des habitants, avec des signes de mort violente.

Dans le cadre de l’enquête a révélé que la précédente en février 2015 Rodin ouvert a volé l’ordinateur portable de son ami.

Au cours de la semaine, malgré les tentatives de fuite, tous les associés ont été arrêtés. Réussi à découvrir et de la plupart des biens volés.

Étant dans un centre de détention, Rodin a écrit Белову et Баранову notes, qui sont retirés et mêlé à des documents de l’affaire. Le volume de l’affaire pénale, s’élève à 20 volumes. A organisé plus de 100 examens médico-légaux, des paris face-à-face et la vérification des témoignages sur les lieux du crime.

La patrie, a été reconnu coupable par la sp de «a», «e», «g» c. 2 c. 105 («l’Assassinat de deux personnes, commis avec une cruauté particulière, un groupe de personnes avec préméditation), p. «» c. 3 c. 158 («le Vol effectué par un groupe de personnes avec préméditation, en grande quantité»), c. 1 c. 161 («Vol») du code PÉNAL de la fédération de RUSSIE. Faisait une peine de réclusion à perpétuité la peine d’emprisonnement et d’une amende de 40 millions de roubles. Purger le délai de l’homme sera dans une colonie pénitentiaire à régime spécial.

Белову инкриминировали sp «a», «g», «» c. 2 c. 105 («le Meurtre de trois personnes, un groupe de personnes par un accord préalable, afin de dissimuler une autre infraction»), p. «» c. 3 c. 158 («le Vol effectué par un groupe de personnes avec préméditation, en grande quantité»), c. 2 c. 167 («la destruction Délibérée de biens d’autrui commise par un incendie criminel») du code PÉNAL de la fédération de RUSSIE. Il passera de 23 ans dans une colonie à régime strict, et paiera une amende de 40 millions de roubles.

Пурига accusée par la sp de «g» de la cuillère 2 cuillères à 105 («un Meurtre commis par un groupe de personnes»), p. «» c. 3 c. 158 («le Vol effectué par un groupe de personnes avec préméditation, en grande quantité»), c. 2 c. 167 («la destruction Délibérée de biens d’autrui commise par un incendie criminel»). Sa punition sera de seulement 7,5 ans de la colonie. Aussi la jeune fille paiera une amende de 20 mille roubles.

En faveur des membres des familles des victimes cour a cherché à les condamnés à 1,5 millions de roubles à titre de compensation pour le préjudice moral.

L’affaire criminelle sur des accusations d’Andreï Baranov a été examinée séparément dans le cadre d’un procès, de sorte que le défendeur a conclu l’accord préalable de l’enquête. Le 19 avril 2016 Briansk облсуд l’a reconnu coupable d’avoir commis une des infractions prévues par la sp de «a», «g»,» h 2 c. 105, p. «» c. 3 c. 158, art. 316 («Recel de crimes») du code PÉNAL de la fédération de RUSSIE. La végétation a été condamné à 11 ans d’emprisonnement dans une colonie pénitentiaire à régime strict.



Dans la région de Tcheliabinsk violeur, qui a tué des fourches, deux personnes, condamné à vie 02.09.2016