Plus de 30 personnes sont mortes dans l’explosion qui s’est produite à l’est de la capitale irakienne, transmet TASS avec un lien sur Al-Jazeera.

Dans la banlieue de Bagdad — Madinat al-Sadr kamikazes ont été ruinés par deux bombes. Les explosions ont eu lieu dans la plus animée de la place de, quartier par quartier, près du marché local. La grande majorité des morts civils.

Selon le nm 18:40 gmt., il est rapporté à propos de 31 décédé et plus de 60 blessés dans l’explosion.

L’attentat a eu lieu quelques heures plus tard, après avoir, comme à l’ouest de la capitale irakienne forces gouvernementales ont réussi à déjouer plusieurs attaques de militants le groupe terroriste «etat Islamique» (IG, est interdite dans la fédération de RUSSIE).

Selon un communiqué de l’armée de commandement dans les opérations contre les extrémistes à l’ouest de Bagdad, a été éliminé plus d’une douzaine de radicaux libres, y compris plusieurs des terroristes, qui ont déjà été équipé d’une ceinture couloir de la mort.

Plus tard IG a revendiqué la responsabilité de l’attentat à Bagdad.




Des explosions à l’est de Bagdad: plus de 30 morts 28.02.2016