En Corée du Nord, détenu un citoyen des états-UNIS, le professeur ayant la double nationalité et de la Corée du Sud et les états-Unis, transmet Yonhap.

L’agence rapporte de son nom de famille — Kim — et ce qui lui est de 50 à 60 ans. Selon les données de l’agence sud-coréenne, en RPDC, le professeur Kim s’occupait des questions de l’assistance humanitaire Nord.

Été arrêté à l’aéroport international de Pyongyang lors de la tentative de voler de pays. Le motif de cette arrestation n’est pas expliqué.

Reuters rappelle que dans le passé, la corée du nord à l’aide d’arrestations de citoyens des états-UNIS a des visites dans le pays d’invités de haut rang de l’Amérique. Les pays n’ont pas de relations diplomatiques formelles.

L’année dernière, un étudiant américain Otto Frédéric Вомбиер a été condamné par la cour Suprême de la RPDC à 15 ans de prison à purger dans la rééducation par le travail de la colonie. Il a été inculpé de tentative de «saper l’unité du peuple coréen». L’élève est arrivé en RPDC, le 25 décembre 2015 de Pékin en groupe touristique. Les autorités ont déclaré qu’il a pénétré dans le local de service conçu pour les touristes étrangers, les hôtels et arraché du mur, pendu là coréen politique de l’affiche, rappelle TASS.

Un autre citoyen AMÉRICAIN d’origine coréenne, Kim Dong-Chol dans la dernière année a été condamné à perpétuité pour espionnage. De 62 ans, l’accusé a été arrêté sur le territoire de l’économique et du commerce de la zone de Rason dans le nord-est du pays. À la cour de Chol a admis que par un travail d’intelligence de la Corée du Sud à la collecte de l’information, y compris à caractère militaire.

Le japon et les etats-UNIS ont entamé des exercices conjoints avec la participation du porte-avions

Авианосная choc de la MARINE des états-UNIS au chapitre atomique porte-avions Carl Vinson et de missiles de la destroyers de la marine d’autodéfense du Japon «Асагара» et «Самидарэ» lancé dimanche des exercices conjoints au sud de la péninsule Coréenne, transmet TASS.

Les navires se trouvèrent dans la partie occidentale de l’océan Pacifique dans la région des Philippines. Au cours de cet exercice, les parties sont exécutés manœuvres dans la composition d’équipe tactique et organiseront une formation sur la communication. La date de fin n’est pas indiqué, mais l’agence Kyodo indiqué précédemment, ils vont durer de trois à cinq jours.

Il n’est pas exclu que les navires des deux pays se dérouleront dans la direction nord-est par la mer de chine et continueront à des exercices conjoints dans la mer du japon. Kyodo note que, par conséquent, le Japon et les etats-UNIS veulent avoir un effet dissuasif sur la corée du nord en lumière possible le déroulement d’un essai nucléaire ou de lancement de missiles balistiques, à l’occasion de la prochaine 25 avril, anniversaire de la fondation de l’armée populaire de corée.



En Corée du Nord, détenu un citoyen des états-UNIS 23.04.2017