Le ministère de l’intérieur a raté les résultats provisoires de l’année selon les statistiques de la criminalité et de leurs раскрываемости-à-Jour de l’employé organes de l’intérieur, perçu 10 novembre. Les chiffres sont bons. Dans le courant de l’année gardiens de l’ordre enregistrent moins de crimes sur une série d’articles du code Pénal. Toutefois augmente rapidement le nombre des faits de corruption, dont la majorité de ces cas, complices de gardiens de l’ordre.

Selon les données hébergées sur le site officiel de la fédération de RUSSIE, pour les neuf premiers mois de 2015 souligne la diminution du nombre de meurtres de 5,7%, malveillance
de causer un grave préjudice à la santé de 8,8%, les viols de 5,2%,
brigandages de 5,3%, les vols de 7,6%, les cambriolages à 3,2%, de vols et de
le vol de voitures de 14,6% et 7,7% respectivement.

«A augmenté de détection des principaux types de crimes
общеуголовной orientation: définir la personne de 87% des divulgations d’actes
(967 milliers d’), étudiée à des poursuites pénales pour 77% de la criminalité (721,3
des milliers). En outre, la montée des résultats de l’enquête de l’appareil
Le ministère de l’intérieur. Plus de 26 millions de nombre une enquête
dans les affaires pénales. Durant le seul premier semestre de l’année en cour a ordonné 394 procédures pénales dans le domaine des services PUBLICS, qui sont attirées à la responsabilité pénale 409 personnes», — a expliqué à la police.

En janvier-septembre révélé 11,8 des milliers de crimes,
commis par des groupes organisés ou criminelles, les communautés,
«empêché les activités de huit mille de leurs dirigeants et des membres actifs».

«En collaboration avec d’autres organismes d’application de la
le territoire de la Russie interdit les activités de cinq extrémistes et une
l’organisation terroriste. Pour les neuf premiers mois de l’année étouffé 1028
crimes extrémistes orientation (plus de 30,3% par rapport
à la même période de l’année dernière)», — a souligné le ministère de l’intérieur.

Le ministère de l’intérieur a été identifiée la masse principale
(88,9%) des infractions dans le domaine de l’économie (86 millions de, plus de 0,8%),
documentée de 10,9 millions de faits de corruption (en augmentation de 11,8%). Et
près de 90% d’entre eux ont été commis par des policiers.

«Des membres des forces de l’intérieur et des internes
les troupes pleinement assurée la sécurité et de l’ordre public dans
la période de la célébration du 70e anniversaire de la Victoire dans la Grande guerre Patriotique,
dans différents forums internationaux, le seul de la journée de vote», — a souligné dans правоохранительном de l’office.

En outre, la police ont été envoyés à 25 milliers avec un excès d’événements sportifs (20 millions de téléspectateurs), y compris le championnat du monde de sports aquatiques à Kazan (plus de 100 millions de téléspectateurs) et les compétitions de Formule 1 à Sotchi (plus de 155 millions de téléspectateurs).

Le nombre d’ACCIDENTS au cours de l’année a diminué de 9,6% (133,2 des milliers), et le nombre de morts et recevant en eux, de blessés, de 15,3% et 10% respectivement.

Pour les neuf premiers mois de l’année 2015 582 morts de l’enfant, en hausse de 12,7% de moins que l’an dernier.

«Dans le transport aérien dans досмотровых activités en collaboration avec
les agents de la sûreté de l’aviation dans le courant de l’année cherché
plus de 625 millions de vols et près de 60 millions de passagers. Lors de cette étouffé
plus de 37,7 des milliers de tentatives de trafic d’objets interdits et
substances révélé 508 crimes et plus de 33,8 des milliers d’administration
de la délinquance», a souligné le ministère de l’intérieur.

En utilisant les possibilités d’Interpol depuis le début de l’année à l’étranger
retardé 54 accusés, скрывшихся russes application de la loi
d’organes. Lors de la promotion de la BCN d’Interpol exercé 30
экстрадиций ou des déportations de l’étranger. De la Russie émis 10 accusés,
recherché services de police étrangers.

«Dans l’exercice de fonctions officielles, en 2015, tuant 56
les employés et 53 soldats. Blessé plus d’un millier de 700 personnes. Pour
le courage et l’héroïsme, le personnel et les militaires lors de la
l’exécution de l’appel du devoir, dans l’année d’amitié
noté 774 de l’homme (36 d’entre eux à titre posthume)», — ont conclu à l’office.

«Les mauvais» chiffres

Au début de l’automne au parquet du procureur général de la fédération de RUSSIE, après avoir étudié les statistiques sur les enquêtes criminelles, sont venus à l’opposé des conclusions: le nombre de crimes a diminué au cours de l’année, a augmenté de 5,2 pour cent.

Près de la moitié de toutes les infractions enregistrées (44,4%) ont fait de vol, dont le nombre a augmenté de 8,7%. Le nombre de vols a diminué de 10%. De 8,3% ont augmenté la délinquance juvénile.

Plus de la moitié de la criminalité en Russie pour le premier semestre de l’année en cours ont commis les récidivistes — 53,6%. Et presque chaque troisième infraction (30,1%) commis en état d’ébriété.

Selon les données publiées, la croissance de la criminalité, marquée dans 61 pays. Dans la région de Yaroslavl, le nombre d’infractions a augmenté de 27%, en Adyguée — de 23,4%, en Bouriatie, de 19%, dans les Komis de 14%.

Dans le pays de 5,9% en nombre de crimes particulièrement odieux, tels que les meurtres et les pillages. Sur la première et la deuxième place pour cet indicateur ont Adygea (+183,6%) et le limousin (+62,2%). Dans la région d’Arkhangelsk le nombre de crimes particulièrement odieux passé de 378 à 541 (+43,1%), célébré dans un parquet du procureur général.

Il convient de prendre en compte le fait que pas tout le crime est fixé les forces de sécurité. Pour un nombre total d’infractions enregistrées sur la première place se trouve la capitale, ensuite viennent de Moscou et de la région de Sverdlovsk. Et à la fin de la liste, que les plus calmes comme la République de Tchétchénie, d’Ingouchie et du Daghestan.

Auparavant, les experts et les politiques d’une fois attiré l’attention sur le fait que les russes application de la loi offices trop librement se tournent avec les chiffres. Comme le racontait il y a deux ans criminologue et le major-général de police à la retraite, Vladimir Ovtchinskiy, ses anciens collègues «ont appris à cacher, même les cadavres».

Tout meurtre, si le cadavre est trouvé à la fois, vous pouvez requalifier comme un grave préjudice à la santé, ce qui a entraîné la mort. «Sous les statistiques sur les homicides c’est déjà un manque. L’homme peut être de quelques jours, de torturer, de laisser mourir, il va en souffrir… Puis elle est amenée à l’hôpital, où il mourra. Et ce ne sera pas considéré comme meurtre», — a expliqué l’expert.

Séparément, le général commenté et «impressionnante» les chiffres provenant du Caucase du Nord du district fédéral (SKFO). «Si l’on regarde les données ministère de l’intérieur, quelque chose de nouveau, ils montrent une diminution des actes de terrorisme. Entre-temps va réellement troisième guerre non déclarée», — dit Vladimir Ovtchinskiy.

En 2010 il y avait 18 самоподрывов couloir de la mort. Bien que dans les années précédentes, leur a été 3-4 cas.

La même année, le mécontentement des statistiques officielles exprimait la même époque, le chef de l’etat Dmitri Medvedev. Statistiques nous avons rusé, foi en elle n’existe pas. Le bobard est souvent», — dit le président de la fédération de RUSSIE c’est lors d’une visite à SKFO.

Cependant, comme il est maintenant clair, la tradition de montrer les succès dans le domaine de la lutte contre la criminalité dans le Nord-Caucase a ministère de l’intérieur et du ministère public.

SONDAGES: la crédibilité de la police a doublé

Malgré la manipulation de chiffres, la confiance des russes aux employés de MIA de plus en plus rapidement. Au cours des 10 dernières années, le nombre de russes positif sur le travail de la police de la région a augmenté de 13% en 2005 à 25% en 2015, soit la moitié. Ces données sont publiées à la veille de la Journée de l’employé des organes des affaires intérieures de la fédération de RUSSIE sur le site du centre Panrusse d’étude de l’opinion publique (VTSIOM) sur les résultats de ce sondage.

En outre, 2% des personnes interrogées en 2015 apprécié le travail de la police de leur région comme «très bonne» (depuis 2005, le taux n’a pas changé), «bien» — c’est ainsi exprimé sur le travail de la police 23% des répondants (contre 11% en 2005), «moyen» et 46% des personnes interrogées, contre 49% en 2005, le «mal» — 15% contre 27% en 2005, «très mauvais» — 5% contre 6% en 2005 et 9% des personnes interrogées difficile de répondre.

Selon les estimations des sociologues, le niveau de confiance à la police de leur région auprès de la population de 2013 à 2015 n’a pas changé, restant à 46% (en 2005 avec confiance à la police traités 37%), qui reste le maximum pour toutes les années de mener des enquêtes similaires.

Selon un sondage, 37% des russes savent pas qui est leur assistante sociale ou à un inspecteur de police (dont 18% sont familiers avec lui personnellement), transmet TASS.

Plus que doublé depuis 1990, a augmenté le nombre de russes qui souhaitent que leurs enfants ont travaillé dans la police (plus de 8% en 1990 à 20% en 2015).

Sondage d’opinion a été réalisée du 31 octobre au 1 novembre avec la participation de 1600 personnes dans 130 localités de 46 régions de Russie. L’erreur statistique ne dépasse pas 3,5%.




«Festive statistiques»: Dans la Journée de la police ministère de l’intérieur fait état d’une diminution du nombre de meurtres et de viols lors de la croissance de la corruption 10.11.2015