Belges de la police enquêtant sur la piste terroriste en Belgique après ноябрьских les attentats à Paris, a constaté que les terroristes ont suivi le responsable de programme de recherche et de développement dans le secteur nucléaire. Comme le rapporte le portail de DH.be, les chercheurs ont suggéré que les islamistes puissent planifier une attaque à la centrale nucléaire.

Cela est devenu connu, une fois l’enquête a étudié détectées lors des raids antiterroristes de la vidéo. Sur l’un d’eux, qui initialement, les coopératives n’ont pas tenu compte, dans un délai d’environ 10 heures va de la prise de vue de la maison où a vécu un directeur de la recherche nucléaire.

Selon les forces de l’ordre, la caméra a été installée dans les buissons en face de la maison, qui se trouve en Flandre. La police n’a pas encore réussi à installer les noms de ceux qui a dirigé les options de défournement processus et de réaliser de la surveillance. Jusqu’à ce que l’enquête comprend deux suspects à ce sujet.

Comme indiqué dans un article du journal belge, semblable à la vidéo exactement préjudiciable à la sécurité nationale. Il convient d’ajouter que l’on ne sait pas quand ont été faites d’une vidéo à une série d’attentats 13 novembre à Paris ou après. Rappelons que les raids antiterroristes en Belgique ont eu lieu en décembre.

Attentats islamistes ont ouvert le feu à plusieurs quartiers de la capitale française, notamment dans Le restaurant Le Petit Cambodge. Trois explosions, arrangés kamikazes, ont retenti à proximité du Stade de France, où avait lieu le match amical des équipes de football de la France et de l’Allemagne, à laquelle a assisté le président français François Hollande. Lors d’un concert rock au théâtre «Bataclan» les criminels ont capturé des otages. Selon des données récentes, dans une série d’attentats ont péri 130 personnes, 352 personnes ont été blessées.

L’attaque la plus a repris le groupement terroriste «etat Islamique». Les assaillants tués par les balles de la police ou des explosions надетых sur eux ceintures explosives.

Après les tragiques événements dans la capitale de la France, les descentes de police ont commencé dans plusieurs pays d’Europe. Échéant, l’organisateur des attentats de Salah Абдеслама précédemment cherché en Belgique, mais pas trouvé. Les MÉDIAS ont rapporté qu’il s’est enfui en Syrie. Plus tard, il y avait une information sur ce qu’il peut se trouver en Europe, en particulier sur le territoire de l’Allemagne.




La police Belge a décidé avec le cercle des suspects de l’affaire sur la planification d’un attentat à la centrale nucléaire de 17.02.2016