L’assistant du président de la fédération de RUSSIE affaires étrangères de la Iouri Ouchakov a refusé de commenter les rumeurs » sur sa future démission de ce poste.

«Je les rumeurs ne commente, et en général dans l’administration (le président) n’est pas accepté de commenter les rumeurs», — cite RIA «Nouvelles»de la réponse et de la saône, les journalistes sur une demande de commenter apparaît dans les MÉDIAS des informations sur ce qu’il va bientôt quitter son poste pour laisser la place peut prendre la porte-parole de Vladimir Poutine, Dmitri Peskov.

Auparavant lui-même des Sables a appelé cette information, être diffusées «Marchand», «propres rumeurs», de commenter qu’il n’a pas l’intention. Lors de cette Peskov a déclaré que la démission de la saône «aucun signe».

Dans la publication de «Kommersant» dit qu’en mars 2017 Ouchakov, fête ses 70 ans et qu’il peut poursuivre une carrière en tant qu’ambassadeur dans l’un des pays européens et au Kremlin, en attendant activement à la recherche d’un remplaçant. Selon la publication, en plus de Пескова, ce poste est également considéré comme la candidature de l’ambassadeur de RUSSIE en Chine d’André Denisov et de certains hauts fonctionnaires du Ministère des affaires étrangères de la fédération de RUSSIE.

Ouchakov occupe le poste actuel depuis le 21 mai 2012. Avant cela, il a quatre ans adjoint du chef de cabinet dans le gouvernement sous la direction de Poutine, où il a supervisé l’ordre du chef de cabinet de.

Plus tard, certains MÉDIAS étrangers appelaient Ouchakov «canal de communication directe avec Vladimir Poutine». Ainsi, le journal turc Hurriyet a appelé l’un des fonctionnaires qui cultivent le secret de la diplomatie pour résoudre le conflit de Moscou et Ankara après que l’avion turc abattu en Syrie bombardier russe Su-24 novembre 2015. Vraisemblablement, c’est Ouchakov a remis une lettre d’excuses du président Recep Tayyip Erdogan à Vladimir Poutine, après quoi les relations entre les deux pays ont commencé à теплеть.



L’assistant du président de Ouchakov a refusé de commenter les rumeurs » sur l’avenir de la démission de 13.10.2016