Le mardi 31 janvier, le congrès juif Russe (RIVIÈRES) a donné une réception en l’honneur des chrétiens évangéliques. Cette manifestation ferme de moscou le programme de la Semaine de la mémoire des victimes de l’Holocauste, a rapporté NEWSru.com le service de presse du congrès.

«Et ce n’est pas un hasard: les chrétiens évangéliques de la Russie — nos principaux partenaires sur l’installation des monuments aux victimes de l’Holocauste. Généralement judéo-chrétienne de dialogue de ce type est unique, de tels exemples, non pas dans un seul pays», a souligné l’organisation sociale.

La réunion est devenue pour les RIVIÈRES de l’occasion pour exprimer la gratitude et le respect de ses chrétiens amis et partenaires. Les invités de la réception était prince de l’évêque Russe mixte pour l’union des chrétiens de la foi évangélique, membre de la chambre Publique de Sergey Ряховский, les dirigeants et les pasteurs principaux protestantes organisations Ivan Боричевский, Matts-Ola Исхоел, Cyrille Kondratiev, Boris Kohan, Sergey Ребров, ainsi que les juifs, les patrons et les travailleurs sociaux: Yuri Dabrowski, Dmitri Zimin, le Roman Lurie, Boris Pirozhnikov.

Depuis 2011, les RIVIÈRES développe avec des chrétiens évangéliques de la Russie des projets de collaboration sur la perpétuation de la mémoire des victimes de l’Holocauste sur le territoire de la Russie. C’est une collaboration est en cours dans le cadre du groupe de travail judéo-chrétienne, le dialogue et par le projet de «rendre la dignité», annoncée par le président de RIVIÈRES Yuri Каннером, indiqué dans l’annonce. Ce projet est dédié à la recherche charniers de juifs exécutés sur le territoire du pays, et la mise de ces lieux en conformité avec la tradition.

Partenaire des RIVIÈRES, dans cette affaire, joue le fonds des chrétiens évangéliques «Even Эзер». «Cette collaboration a aidé à trouver un projet un second souffle. Depuis novembre 2011, lorsque le premier conjoint monument — mémorial sur le site pour l’exécution des juifs dans Любавичах de la région de Smolensk, dans les différentes régions de la Russie, ouvert depuis plus de 50 monuments et plaques commémoratives, récupéré des centaines de noms des morts. Un record a été installé en 2016 15 monuments et 546 noms dans les six régions de la Russie. À la réception de la question de la mise en œuvre du projet en 2017″, a souligné le service de presse du congrès.

«La coopération avec la fondation «Even Эзер» est un exemple de ce que le bon, гуманистическое l’affaire des rassemblements de personnes de différentes confessions et nationalités. Les représentants de la fondation sont si épris de l’idée du projet, ce qui semble être les victimes de l’Holocauste étaient des membres de leurs familles», a dit Youri de la Marmite. — L’un des plus importants de sens, des RIVIÈRES qui investit dans la perpétuation de la mémoire des victimes de l’Holocauste, ce qui n’est pas sur la terre un peuple ou d’une religion particulière, qui pourrait dire avec certitude — «avec nous, cela n’arrivera pas». L’histoire, hélas, est imprévisible, et à chaque virage nous nous attendons à de nouveaux défis».

Il convient de rappeler, en août 2017 fête ses 75 ans depuis le début de l’extermination massive des juifs dans Змиевской poutre à Rostov-sur-le-Don le plus grand épisode de l’Holocauste sur le sol russe, russe Indien jara». Les RIVIÈRES prévoit d’organiser des activités, comme prévu, réunira des représentants de l’église Orthodoxe, chefs spirituels de l’islam et d’autres religions.



Le congrès juif russe a donné une réception en l’honneur des chrétiens évangéliques dans la Semaine de la mémoire des victimes de l’Holocauste 31.01.2017