En Russie au cours des cinq dernières années, le nombre de toxicomanes parmi les mineurs a augmenté de 60%, a déclaré le secrétaire du Conseil de sécurité de la fédération de RUSSIE Nikolaï Patrouchev sur la retraite de la réunion dans le district fédéral de l’Oural, le 3 mars.

«Наркоситуация dans le pays est encore marqué comme lourde, — cite RIA «novosti». — Le nombre total d’usagers de drogues dans le pays ne change pas au cours des cinq dernières années et s’élève à 640 millions de personnes».

«Il est particulièrement alarmant considérable, à 60%, la croissance du nombre de consommateurs de drogues parmi les mineurs», a déclaré Patrouchev.

Selon lui, en 2016 eu plus de 201 des milliers de crimes liés au trafic de drogue. Saisi près de 22 tonnes de différentes substances interdites.

Plus tôt dans le pays dans le cadre de la lutte contre la propagation de la toxicomanie ont proposé plusieurs mesures d’austérité. Le ministère de la santé en 2016, a adopté une nouvelle procédure de test des écoliers sur les médicaments avec l’enregistrement des résultats de l’enquête dans le dossier médical. Dans la même année à la Douma un projet de loi donnant à la police et à l’école de droit d’envoyer de l’enfant «par l’étrange comportement de» remettre les analyses sans le consentement des parents, et dans le Conseil présidentiel pour les droits de l’homme ont suggéré de tester les élèves sur les médicaments sans leur consentement.



Le nombre de mineurs toxicomanes en Russie a augmenté de 60% en cinq ans, a déclaré le chef de Совбеза de la fédération de RUSSIE 03.03.2017