L’entrepreneur principal de la construction d’un stade de football «Zenith Arena» à Saint-Pétersbourg, la société «Инжтрансстрой-Pétersbourg», a réfuté les informations sur les retards de paiement des salaires des ouvriers travaillant à la construction.

Le service de presse de la société a également précisé que le salaire des ouvriers impliqués dans la construction du stade, est de 3,3 mille à cinq mille roubles par jour.

«Le paiement d’un participant dans la construction, s’effectue sans délai et correspond à la performance globale de l’industrie, atteignant plus de cinq mille roubles par jour. À ce jour, sur la construction d’un stade d’environ deux milliers de professionnels qualifiés, exerçant une activité professionnelle en conformité avec les exigences du code du travail. Dans ce cas, seul la charge d’impôt figurant au budget de l’etat, s’élèvent à plusieurs milliards de roubles», — cite la déclaration de la société agence «R-Sport».

Les informations sur ce que la brigade de 50 constructeurs tardent à un salaire total de 14 millions de roubles, a publié le journal britannique The Guardian. Selon le journal, les constructeurs aussi de mauvaises conditions de travail et impropres conditions de sécurité.

La compagnie a souligné que la construction du stade «est sous le contrôle constant état d’audit». Les constructeurs travaillent «déplacements» de 15 jours, après quoi le reste la même. Tout sur le chantier du stade d’environ deux milliers de spécialistes.




L’entrepreneur principal et le Zénith Arena» a démenti des informations sur le retard de salaire d’un 01.09.2015