Les autorités de la Tunisie ont annoncé l’élimination de la cellule terroriste à l’est du pays, qui a été liée à Al-Qaida. 13 participants groupement arrêtés dans la province du Souss, transmet RIA «novosti».

Selon le service de presse de MIA de la Tunisie, de l’âge des détenus était de vingt à quarante ans. Ils ont organisé des réunions secrètes dans les locaux de la mosquée et de l’envoyer dans les points chauds au moins une douzaine de ses compagnons. Le groupement a travaillé en contact avec les militants de l’un des groupes dans le réseau international du terrorisme islamique, créée par le groupement «d’Al-Qaïda» (interdit en RUSSIE).

Les détenus ont avoué que organisaient des réunions secrètes dans les locaux de la mosquée et ont envoyé pas moins de 12 jeunes dans les points chauds.

Le ministre de l’intérieur de la Tunisie Hedi Маждуб la veille a déclaré dans une interview, que les organes de sécurité tunisiennes ont une liste de plus de 2900 tunisiens, qui sont considérés comme des «terroristes», dont environ 300 personnes «particulièrement dangereux terroristes».

Plus de 1 mille d’entre eux se trouvent en Syrie, 500 personnes, en Libye, près de 150 personnes en Irak.

Commentant les premiers rapports des MÉDIAS sur un retour en Tunisie à environ 800 combattants, Маждуб a indiqué que les services de renseignements disposent déjà d’informations sur ces visages. Ils sont, selon lui, sont dispersées à travers le pays, principalement dans la région métropolitaine.



MIA la Tunisie a annoncé l’élimination des cellules terroristes 04.01.2017