Russes синхронисты Michaela Tour et Alexandre Obsèques sont devenus les deuxièmes en finale du programme technique mixte duos sur le championnat du monde de sports aquatiques, qui se déroule à Budapest.

Ils ont marqué 90,2639 points, derrière le titre, les italiens Manille Flamini et Giorgio Минизини (90,2979), la troisième place a des américains Kanako Спендлав et Bill May (87,6682).

À la fin de la compétition le commentateur Dmitri Guberniev le premier a critiqué la décision des juges, qui ont mis russes sinhronistov à la deuxième place.

«Nous avons tous vu eux-mêmes, comme il y a deux ans. Les italiens ont été, est certainement bon. Nos ont été mieux de nos plus précisément. C’est un programme technique. Et c’est de nouveau totalement biaisée de la décision de la magistrature, quoi qu’on puisse dire. Les italiens — les grands gaillards, dans le doute il n’y a aucune. L’image est jolie, mais c’est un programme technique. Les éléments nous avons fait plus propre», a déclaré Guberniev dans l’émission «le Match de la télévision».

«L’écart entre les deux dixièmes est rien: une erreur ou un juge allons parler directement. Le sport nous avons un jugement. Mais nous allons travailler et lutter pour la première place, dans un programme», a déclaré à l’agence de «Tout le sport» l’entraîneur russe duo Ghana Maximova.

Plus tard, il s’est avéré que les compétitions mixtes dui dans le programme technique a jugé le père qui est devenu champion du monde de Giorgio Минизини. Le protocole de la FINA il faut que Roberto Минизини a été parmi les cinq arbitres, qui ont évalué les éléments du programme. Lors de son fils, il a mis relativement faible score. Même si c’est pour l’évaluation des éléments italiens ont contourn les russes, les notes «Sport-Express».

«Bien sûr, j’ai de l’or était de se battre. Si l’on compare deux championnats, à Kazan, l’argent a été pour moi le plus précieux. Surprise, sur ce tournoi dans les juges assis père italien de l’athlète. À un stade préliminaire, il me semble, de son évaluation ont été ne soient fiables», a déclaré à l’agence «Tout le sport» membre du duo Alexandre Maltsev.



Russes синхронисты déploré sur la partialité des juges de la coupe du monde 17.07.2017